vendredi 18 novembre 2005

Beaujolpif, pam, Poum !

Voici l'article de "Libé" sur les émeutes liés à la "fête" du Beaujolais dans les rues grenobloise dans lesquel nous étions en interventions hier et ou nous avons vécu en direct les pérégrinations d’étudiants en manquent d’émotion révolutionnaire avec pour exutoire un mauvais rouge qui tache et qui maintenant pique les yeux… Belle image de Grenoble que nous donne ces merveilleux avinés, dépourvuent de sens festifs et épicuriens...

Lire la suite...

mercredi 9 novembre 2005

Cette neurasthénie nationale que l'on appelle l'Anti-France

Alors qu’un certain Olivier Besancenot, «starisé et BoBoisé » à outrance, essaye comme il le peut de récupérer mollement son principe émeutier sur la base des couvre-feux, il se fait tous simplement voler la vedette par un révolutionnaire d’un autre temps… Nicolas Sarkozy.

Lire la suite...

Face à la propagation des violences urbaines

Après six nuits de violences en banlieue parisienne, Nicolas Sarkozy maintient son discours et multiplie les interventions médiatiques pour l'expliquer. Journal de 20h sur TF1 dimanche soir, entretien dans le Parisien, interview ce matin sur Europe 1, le ministre de l'Intérieur défend ses mots et sa méthode. Et de revenir sur le vocabulaire qu'il emploie depuis quelques mois, des mots comme "karcher" ou "racaille" pour parler de certains jeunes de banlieue.

Lire la suite...