Rocade Nord et pseudo consultation

J’étais ce jeudi 28 juin au CRDP de Grenoble, pour une présentation organisée par le conseil général, dans le cadre de ses « consultations-informations » sur la réalisation de la Rocade Nord.

Je ne reviendrais pas encore une fois sur les détails, que le conseil général nous a exposé sur le projet Cumin.

Je vous laisserais prendre le temps d’écouter cette conférence, que j’ai soigneusement filmé pour ceux qui n’ont pu assister à cette réunion.

Alors que le Conseil Général, la Mairie de Grenoble et la Métro ont déjà retenu le projet dit «CUMIN» qui trace une autoroute au cœur de la Tronche et St Martin le Vinoux, longeant l’Hôpital Michallon et une future structure pour prématurés, ainsi que la future nouvelle cité Jean Macé, on assiste maintenant à une pseudo consultation démocratique, par l’envoi aux 494 000 isérois (environ 650 000 €), d’une fiche de 4 questions désuètes, mal fagotées, et donc dépourvues de tous sens (sauf celui vers lequel le conseil général aimerait nous amener) cled.jpg De plus, on annonce la consultation des habitants au beau milieu de l’été, comme un pied de nez à la procession démocratique face à l’importance d’une telle échéance.

On voudrait piéger les Isérois que l’on ne s‘y prendrait pas autrement.

Les services du conseil général, aussi brillant soit-il en la personne de Max Lambert, occulte sciemment le projet COGNET, projet alternatif plus en amont de l’agglomération, qui aurait l’avantage de ne pas consommer d’espace urbain et d’éloigner les véhicules de l’agglomération

Celui-ci n’a fait l’objet que d’études très superficielles.

Il faut donc refuser un projet de fortune, qui fait traverser les véhicules au cœur de la ville.

Les ingénieurs et les élus avouent volontairement qu'ils n’apporteront pas de solutions aux embouteillages, ni de solutions au traitement de la pollution relié aux échappements, ni de vision d’évolution de cette structure vers les transports en commun de nouvel générations.

Les habitants doivent donc se prononcer à travers cette consultation et ils doivent le faire massivement par un rejet franc et massif, puisqu'il n'y a pas d'autres alternatives à travers la proposition que le conseil général nous fait dans ce "questionnaire"

Si le bon sens nous dit qu'il est impératif de finaliser l'ouvrage qu'est la Rocade Nord, ce même bon sens nous fait refuser ce projet "CUMIN amélioré"...

cumincled12.jpg

Car, au vu de l’ampleur de l’investissement, il nous faut prévoir un projet ou les perspectives ne sont pas à court mais à très longs termes avec une vision minimale sur le siècle à venir

Pour celà, il nous faut faire un choix, à travers une vraie consultation en proposant un vrai référendum d’initiative populaire, seul préalable des habitants, en évitant de les mettre devant un unique projet et un fait accompli, en leur soumettant équitablement plusieurs intentions budgétisés, voir même des plans non encore exposés, pour étudier différentes solutions de long terme, en amont du centre urbain.

Mais une question me taraude.

A travers ce questionnaire et le moment choisi pour l’élaboration de cette consultation, le conseil général aurait-il vraiment le désir qu’une réponse positive à cette enquête lui soit donné ?

Une réponse négative ne permettrait-elle pas d’aborder stratégiquement au mieux les futurs échéances électives en reportant la faute décisionnelle sur la réplique faite des Isérois à cette consultation ?

Commentaires

1. Le lundi 2 juillet 2007, à 22 h 56 par Dominique

Salut Stéphane,

un article paraîtra le 5 sur Mon Saint-Egrève au sujet de cette pseudo consultation.
J'en profiterais pour track-backer aussi chez toi.
A+

Dominique

2. Le lundi 2 juillet 2007, à 23 h 53 par yo

J'ai adoré le Questionnaire : 4 questions et puis s'en va.
650 000 € pour ca, j'ai mal à mes impôts !
c'est décidé la prochaine réunion publique je me bouge pour poser quelques questions.

3. Le mardi 3 juillet 2007, à 12 h 14 par Carmen

Cher Monsieur Gemmani,

vous incarner tous ce que de nombreux Grenoblois attendent
Je le dit d'autant plus avec serenité, car je suis Meylanaise, en profession libéral sur Grenoble, et nombreux sont mes patients qui me parlent de vous en bien et surtout, en espoir

Vous à Grenoble et Philippe de Longevialle à Meylan, la vie politique du département prendrait un véritable essort vers un avenir nouveau et dynamique.

Cordialement

PS : votre blog et très bien conçu

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

1. Le lundi 2 juillet 2007, à 19 h 19 par GreBlog MonGrenoble Grenoble, le blog local citoyen de

Rocade Nord : reunion publique à Grenoble avant

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le Marc Baietto et Max Lambert maîtrisent parfaitement leurs discours et le sujet principal. Habitués à répondre aux nombreux contradicteurs présents dans la salle, les orateurs démontrent à chaque instant...