En mémoire des enfants de Beslan...

La prise d'otages de Beslan commence le 1er septembre 2004 lorsque des terroristes séparatistes tchétchènes armés, prennent des centaines d'enfants et d'adultes en otage dans l'école numéro 1 de Beslan en Ossétie du Nord (fédération de Russie).

Le 3 septembre après trois jours de siège, les forces spéciales russes donnent l'assaut. Celui-ci fut sanglant...

Pour ne pas oublier ce carnage, ce massacre, cette boucherie, je propose que nous consacrions un lieu dans le Jardin des plantes de Grenoble, ou une plaque et un arbre de l'âge de la tragédie, puisse être consacré en un mémorial, au souvenir des 344 civils tués, dont ces 186 enfants

Commentaires

1. Le dimanche 2 septembre 2007, à 12 h 24 par willy

Bonjour,

Très belle initiative en memoires de ces enfants et de drame !
merçi de me tenir au courant de la suite ....

amicalement

2. Le dimanche 2 septembre 2007, à 17 h 01 par Stéph

L'initiative est heureuse, et mérite l'attention de tous. J'espère effectivement qu'un mémorial puisse voir le jour afin que l'on pense à tous ces innocents morts et nottament à ces enfants, suite à la violence de certains pouvoir, et d'hommes qui auront eux, un lieu en leur des--honneur.

3. Le mardi 4 septembre 2007, à 11 h 06 par nondidiou

Excellente idée

J'espère que l'initiative sera reprise et concrétiser, ou que vous la mènerez à bien.

L'emplacement est adéquate de façon à ce que les enfants, encore non bobisé par leurs parents puissent prendre conscience dans cet air de jeux, que d'autres enfants, pas si loin que ça, on connu ce drame.

Merci de cette idée.

On a tendance à vite oublier ces tragédies.

4. Le jeudi 6 septembre 2007, à 20 h 09 par Eric DOUILLET (Ludiciel sur d'autres sites )

Vidéo très intéressante et instructive.

Elle met en relief l'importance du devoir de mémoire : On a tendance souvent à très vite oublier ce genre de situation, on en a eu la preuve longtemps dans nos livres d'Histoire Contemporaine où bien des générations d'après-guerre n'avaient jamais entendu parler du Régime de Vichy et dont beaucoup pensaient qu'il ne s'agissait que d'une vieille recette de cuisine de carottes bouillies accompagnées d'une sauce légère !!!

L'initiative est heureuse et devrait être reconnue unanimement pour finaliser le projet.

C'est aux pouvoirs publics de se prononcer et leur verdict est très attendu.

Merci pour l'initiative, Stéphane.

Amicalement à toi.

Eric DOUILLET.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.