Le Comité National Olympique et Sportif Français a décidé mercredi 24 septembre dernier de renouer avec l'aventure olympique, en actant le principe d'une candidature française au jeux olympiques d'hiver de 2018 et en lançant un appel à candidature.

Parce que les candidatures sont portées par les villes, parce que ce projet engage le développement de notre territoire, il a fait l'objet d'informations et d'échanges réguliers en conférences des présidents et en séance du conseil municipal.

Pour en débattre, la municipalité a organisé lundi 6 octobre à 19h30, Halle Clémenceau, 40 bd Clémenceau, un conseil municipal exceptionnel.

Voici mon intervention...


"Ce n'est pas un discours dans des coloris politiciennes que j'aimerais élever de cette tribune, mais un désir profond qui nous a réunis dans cette belle aventure humaine que nous voulons vivre pour ce mandat.

Entreprendre au-delà des engagements verbaux, c'est une évidence Grenobloise, en particulier que d'y consacrer sa volonté, d'en accepter les sacrifices, bref, accepter les risques pour en obtenir les chances.

Les Jeux paralympiques et olympiques sont l'origine d'un dépassement, d'un puissant mouvement d'enthousiasme et je le répète, de volonté.

L'olympisme c'est d'abord un faisceau de valeurs, de valeurs sportives : le goût de l'effort, le dépassement de soi, le respect de l'autre et du règlement librement adopté, un grand rassemblement de la jeunesse internationale, un moment de paix et d'amitié, dépassant les tensions qui, partout et trop souvent, envahissent notre monde.

L'olympisme ce sont des valeurs humaines, fondamentales, celles qui traversent les frontières, car elles font la grandeur et la noblesse de l'homme : le sens de la fraternité, le goût de la rencontre et de la confrontation pacifique, l'amitié entre les peuples.

L'olympisme, c'est la fête au plus haut niveau, qui appartient à notre patrimoine commun dans ce qu'il a de plus riche, de plus incontestable. C'est une partie intégrante de nos cultures.

Je rêve, nous rêvons de jeux olympiques sans distinction dans les athlètes qui la compose : invalides ou valides.

Grenoble est des villes qui unissent les individus, les communautés, les cultures et les générations, en montrant leurs complémentarités, au lieu des différences.

Grenoble est des villes qui savent que la participation compte plus que la victoire.

Grenoble est des villes qui valorisent l’histoire et la culture et qui passent les leçons qu’elles en ont tirées aux générations suivantes, afin de pouvoir construire ensemble un meilleur avenir.

Grenoble est des villes qui croient dans la valeur d’un seul individu, dans la force de ses actes et de ses paroles, et qu'un individu peut effectivement faire la différence.

Grenoble est des villes qui aiment vivre et qui de cette manière, animent les gens autour d’eux, qui représentent les valeurs fondamentales célébrées lors d’une Olympiade : la paix, le jeu loyal, l’amitié, la diversité culturelle et l’entente mutuelle.

Connaissons-nous, d'autres occasions qui rassemblent, au même moment, devant les mêmes images et pour les mêmes émotions, des centaines de millions de femmes et d'hommes à travers le monde entier ?

Oui, nous nourrissons l'espoir de voir notre ville devenir dans ces prochaines années, ce théâtre privilégié de cette rencontre.

Certes, ce projet est ambitieux et exige beaucoup de notre ville.

C'est aussi un défi qu'un peuple se lance à lui-même.

Mais ici, ce soir à Grenoble, ne flotte t'il pas déjà comme un parfum de fête ?

Et pourquoi ne dirions-nous pas notre enthousiasme à chaque temps fort de la vie de notre cité ?

Sachons aussi apprécier la valeur de ces moments, ou des engagements nous amènent à ces rencontres.

Car plus que le désir, Grenoble en a les capacités.

Nous aimons notre ville, et nous la servons en commun au quotidien à travers nos combats légitimes de la démocratie chaque fois que nos thèses, nos convictions, nos croyances nous paraissent en jeu.

C'est à ça que se reconnaît la bonne vie de la démocratie, mais la vie quotidienne doit être au maximum possible, une vie où l'on se parle, où l'on cherche à se comprendre et en tout cas où l'on travaille ensemble pour le bien qui nous est commun.

Grenoble a fait ses preuves durant ces décennies. Notre ville apporte beaucoup à notre pays et je dirais que ce caractère original, s'affirme aussi dans la capacité de produire, dans cette capacité de créer, d'innover, d'imaginer.

Et cette occasion des Jeux paralympiques et olympiques doit être une aubaine pour nous affirmer encore un peu plus.

Le rayonnement de la région Rhône-Alpes, de l'Isère, de Grenoble, le rayonnement de la France, sera considérablement servi par ce qui se déroulera.

Il y aura un mouvement de l'économie, parce qu'il y a déjà ce désir des entreprises, une disponibilité, une capacité.

Et cela bougera de plus en plus, d'ici là, et il restera des traces durablement de ces bienfaits, par tous ces équipements qui dureront.

Nous sommes au cœur de cette compétition et nous savons que l'on peut compter sur les Grenoblois pour porter et gagner les batailles qu'ils engagent.

Car à la seule évocation de ces Jeux, partout à Grenoble et au-delà, des énergies nouvelles sont déjà à l'œuvre.

Partout, nous voyons le même dynamisme, la même disponibilité, le même goût de l'aventure collective. Partout, c'est le même espoir de voir s'éclairer un avenir nouveau.

Et puis après tout, l'histoire de Grenoble à travers ses Grenobloises et Grenoblois illustres et anonymes, à travers sa mosaïque de communautés, peut s'arguer qu'à travers le temps, elle a largement contribué au développement de l'olympisme, de son esprit, de ses valeurs.

Alors, voici enfin venu le temps de l'action et des grandes décisions.

Si tout le groupe MoDem a décidé de s'y engager, c'est pour porter une ambition collective de renouveau pour notre ville. Nous y mettrons toute notre énergie, toutes nos volontés, toute notre détermination.

Vous ne serez donc pas étonnés que notre souhait et de suivre, à l’avenir, ce chemin ambitieux, en nous inspirant de la devise olympique altius, citius, fortius, "plus vite, plus haut, plus fort" !"

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.