Tous UNIs contre la subvention de 50 000 € faite par Laurent Wauquiez en faveur de l’UNI

Non au parti UNIque... Oui à une Région pour Tous...

Faut-il être de droite pour bénéficier des bienfaits pécUNIaires de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes présidée, conduite, dirigée, guidée, commandée, régentée, aiguillée, supervisée, inspirée par l’UNIque Laurent Wauquiez.

En apprenant que la Région s’apprête à voter une subvention de 50 000 euros en faveur de l’Union Nationale Interuniversaitaire (UNI), qui est à l’apolitisme ce que Carla BrUNI est à la musique, on est en droit de se le demander. Qu’on se le dise, la Région procède désormais par excommUNIcation pUNIitve et racUNIère à l’égard de ceux qui ne sont pas de la couleur bleu UNI.

En faisant cela, Laurent Wauquiez fait un magnifique bras d’honneur aux UNIversités dont c’est pourtant le métier d’insérer professionnellement les étudiants et qui verront leurs subventions baisser dès cette année.

Nous, cosignataires de ce texte refusons l’appropriation privative des moyens publics à des fins purement politiques et au détriment des institutions publiques comme les UNIversités.

Nous, cosignataires de ce texte, refusons que notre Région devienne une Région en UNIforme, une Région où l’institution deviendrait le pourvoyeur de fonds du parti UNIque et de ses officines notoirement satellites.

Nous, cosignataires de ce texte, refusons de voir confisquer un budget de 3 milliards d’euros au service de l’ambition inextinguible de Laurent Wauquiez et de sa commUNIcation.

Nous, cosignataires de ce texte, refusons le hold-up de la droite extrême sur les moyens de la République à des fins purement partisanes et clientélistes.

wauquiez_UNI.jpg

Une dérive supplémentaire avec ce financement clientéliste. Ainsi, en matière d'enseignement supérieur et de vie universitaire, l'une des premières mesures de ce mandat a été de verser 50000€ à une organisation qui se revendique explicitement de la droite extrême : l'UNI ! Et cela sans critère, sans projet, sans évaluation, juste le bon plaisir du prince qui souhaite sans doute financer ses soutiens. Contrairement aux justifications apportées par Laurent Wauquiez, la majorité précédente n'a jamais financé l'UNEF de manière régulière : deux subventions de 2000€ en 2005 et 2007 pour des manifestations spécifiques.

Commentaires

1. Le mardi 19 avril 2016, à 07 h 22 par Jacques RICAU

Une honte

2. Le mardi 19 avril 2016, à 07 h 28 par MARTIN

envie de vomir, Monsieur le Président. Votre clientélisme donne envie de gerber

3. Le mardi 19 avril 2016, à 08 h 30 par FHJ267

L'égalité n'est pas au rendez-vous avec cette subvention partisane...

4. Le mardi 19 avril 2016, à 10 h 16 par Lau

Pour la deuxième fois de ma vie (53 ans) je n'ai pas voté pour la droite mais pour la ... 2° fois Mr Jean-Jack Queyranne.
Wauquiez va mettre sous dictature la région, avec ses têtes, (voir le nouveau site de la région où Annecy n'apparaît pas alors que Annemasse oui, les copains d'abord) aidé dans sa marche -et bien aidé- par le 1er adjoint et député maire de Divonne-les-Bains Etienne Blanc et Mr Hortefeux (l'auvergne va d'un coup avoir plein de routes et d'équipements payé par Rhône Alpes !). Les deux compères vont vider les caisses de "Rhône Alpes à la grande joie de "Auvergne".
Autant de conneries dépensières faites en 100 jours: Wauquiez/Blanc/Hortefeux: démission !!! (déjà qu'ils soient -un peu-honnêtes en renonçant à l'assemblée nationale)

5. Le mardi 19 avril 2016, à 21 h 12 par myriam

Je suis en désaccord. Que justifie le versement par une région d'une subvention à un syndicat étudiant extrêmiste.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.