Réaction suite au "plan de sauvegarde et de refondation des services publics" de la ville de Grenoble

L'annonce faite par la ville de Grenoble de fermetures de bibliothèques, n'était qu'un funeste préambule...

Un management à la hache, digne de grandes sociétés américaines où certain-e-s de cette équipe ont fait leurs armes, qui efface toutes relations humaines et pénalisent les plus modestes...

Une tendance à foncer tête baissée et à tirer les conséquences après coup… parfois (souvent...) en en payant le prix fort...

La rapidité à prendre des décisions, le manque de consultation pourtant tant vanté pendant la campagne et abandonné depuis, a souvent une contrepartie qui peut être coûteuse, voir désastreuse...

Temps de concertation nécessaire sur les vrais enjeux et non simplement le "cosmétique", qui permet très souvent d’avoir une vision plus systémique et pragmatique des choses...

Mais une collectivité comme Grenoble, ne fonctionne pas et ne se gère pas comme H.P, ni comme Raise Partner...

(source Groupe d'Analyse Métropolitain...) cliquez sur ce lien...

px

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.