Sanction des élus : acculé, Laurent Wauquiez capitule !

Laurent WAUQUIEZ avait mis à l’ordre du jour de l’Assemblée plénière de ce jour une modification du règlement intérieur pour sanctionner les élus par une retenue sur leurs indemnités, pour tous ceux qui oseraient dire publiquement ce qui s’est déroulé en commission.

Capture_cran.png

Mis en difficulté par ces oppositions multiples à une décision inconcevable, Laurent WAUQUIEZ a retiré sa délibération et ainsi évité de la voir rejetée.

Dans une démarche autocratique consternante, Laurent WAUQUIEZ avait mis à l’ordre du jour de l’Assemblée plénière de ce jour une modification du règlement intérieur pour sanctionner les élus par une retenue sur leurs indemnités, pour tous ceux qui oseraient dire publiquement ce qui s’est déroulé en commission.

Nous nous sommes fortement opposés à cette menace de sanction, à la fois illégale et pathétique, instaurant de fait un délit d’opinion. Cette mesure a également fait l’objet d’une forte opposition au sein même des élus de sa majorité.

Mis en difficulté par ces oppositions multiples à une décision inconcevable, Laurent WAUQUIEZ a retiré sa délibération et ainsi évité de la voir rejetée.

Cette nouvelle reculade traduit l’inconséquence et le manque de sang froid d’un Président qui n’a toujours pas pris la mesure de sa fonction mais dont le caractère autocratique et brutal est de plus en plus marqué.

logogroupe.jpeg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.