Tenté d'ajouter à cette atrocité sans nom, des mots même bienveillants, me paraît bien fade sous les yeux d'un tel drame...

plantunice.jpg

Accablés face à cette barbarie absolue, nous devons plus que jamais, incarner véritablement, toutes et tous, sans distinctions, cette nation qui est une, et qui doit être indivisible...

Nous avons une obligation ; un devoir fraternel : celui de faire patrie...

Faire communauté, faire corps durablement face à cette abomination, afin que ce plus grand qui nous dépasse, demeure et nous unit...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.