Le Dauphiné Libéré - Grenoble Démocrates - à nouveau - à la rencontre des Grenoblois pour parler sécurité

Le groupe de réflexion centriste “Grenoble Démocrates” poursuit ses rencontres avec les Grenoblois.

Après plusieurs réunions au printemps, il démarre, le lundi 7 novembre, une série de rendez-vous autour de la sécurité. Un thème qui n’a évidemment pas été choisi au hasard. « C’est la thématique qui est le plus souvent revenue dans nos échanges avec les Grenoblois ces derniers mois », explique le conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani. « Nous viendrons à ces rencontres avec des propositions, non pas pour les imposer mais pour en discuter avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent nourrir le débat, discuter de solutions et les coconstruire même si, ces derniers temps, l’expression a parfois été galvaudée.»

Capture_d_e_cran_2016-10-29_a__11.56.13.png

Parmi les idées de “Grenoble Démocrates”, la mise en place d’une “vigilance citoyenne” basée sur « une réserve citoyenne composée d’experts et un comité permanent de citoyens », l’augmentation des effectifs de la police municipale « d’au moins 50 % sur 5 ans », l’ouverture d’antennes de police par secteur, mais aussi l’expérimentation de plaques d’immatriculation pour les vélos « pour faire diminuer les incivilités et les comportements à risque ». “Grenoble Démocrates” souhaite aussi relancer la réflexion sur la vidéosurveillance ou sur l’armement de la police municipale.

« Au niveau local, les prochaines échéances électorales sont pour 2020. Ça laisse du temps pour imaginer des solutions qui pourront être proposées aux candidats, mais ça laisse surtout le temps de faire des choses. Au moins d’en expérimenter. Grenoble n’est-elle pas depuis toujours un territoire d’innovation ? Nous invitons donc tous ceux qui se sentent concernés par les questions de vigilance publique et de sécurité à venir enrichir les échanges, les débats », termine Stéphane Gemmani.

via le Dauphiné Libéré

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.