Et Laurent Wauquiez inventa le Secours Populiste... - Intervention

" Alors que vos responsabilités devraient vous obliger à déclarer la guerre à cette injustice qu'est le chômage, vous stigmatisez ces situations en laissant croire qu’il s’agit d’un droit indu et qu’il existe des profiteurs qui en bénéficient.

Alors vous polémiquez avec votre florilège de déclarations chocs contre ceux que vous appelez les assistés, avec des calculs de coin de table, sans aucune évaluation sérieuse sur l’une des politiques centrales de la région, dans un cadre d'instructions où vous tordez le bras aux départements, et ou la région n’a aucune compétence.

Aujourd’hui, vous nous présentez sans concertations, un dispositif dégradant qui ne touchera qu'une infime poignée de bénéficiaires, en introduisant le principe du travail gratuit et forcé. Vous cherchez à flatter un électorat sur des conceptions grossières, en faisant croitre une animosité entre des travailleurs proches du seuil de pauvreté se sentant menacée par la grande précarité, et les allocataires de minima sociaux, et cela en glanant les terres du Front National.

À tel point que certains travailleurs pauvres n’osent pas demander ces soutiens, notamment dans les communes rurales que vous chérissez tant, car la honte ou la peur de cette stigmatisation que vous abattez sur eux, sont ici bien plus réelles qu’ailleurs.

Et quelle réponse aux 225.000 bénéficiaires du RSA ? Un dispositif croupion qui ne concernera que 1.200 personnes ; 1.200 pour toute la Région, alors que les précédentes majorités ont mis en place des dispositifs créant emplois et insertion professionnelle :

  • 30 000 contrats d’aides au retour à l’emploi durable créés en Rhône-Alpes,
  • En Auvergne, pas moins de 5 700 emplois ont pu être consolidés et 2000 créés grâce au Fonds d'Investissement Auvergne Durable

C’est par l’intermédiaire de Pole Emploi et donc au titre du plan « des 500.000 », où l’Etat a débloqué un budget de 101 millions d'euros pour notre région que VOUS avez refusé, que des places supplémentaires sont acquises et financées, afin de compenser VOTRE désengagement. Un plan qui aurait permis à 65.000 personnes de bénéficier d’une formation et donc d’une chance réelle de retrouver un emploi.

Et votre bilan au bout d’un an en matière d’emploi est accablant :

VOUS avez supprimé plus de la moitié des formations attribuées par rapport à 2015...

VOUS détruisez plus de la moitié des dispositifs de formation qui offraient aux salariés les plus précaires des perspectives et aux demandeurs des possibilités de retour à un emploi durable.

VOUS mettez en difficulté nombre d'organismes de formation qui se retrouvent à licencier parce que vous avez stoppé leurs commandes de marchés.

VOUS avez supprimé brutalement les Contrats Territoriaux Emploi Formation qui permettaient l’accompagnement de près de 25.000 personnes,

VOUS stoppez net les subventions de nombreux acteurs, et là, ce sont des centaines de chômeurs que vous engendrez,

VOUS avez arrêté l’ensemble des dispositifs de raccrochage scolaire,

Par contre, on peut comme l’Entreprise Aubert et Duval, recevoir plus d'1 million d’euros de subventions du seul fait de votre Sainteté Anicienne, et licencier 70 salariés sans que cela vous en touche une…

Vos mots sont autant d'actes de violence, de désunions et de discorde qui vont contre les intérêts fondamentaux de la nation et par conséquent, contre une certaine idée des solidarités et de cette France que nous portons... "

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.