Laurent Wauquiez n'en a que faire du sort des salariés de General Electric

Par le biais de cette amendement, j'ai voulu attirer l'attention de notre assemblée régionale, sur la situation des salariés de General Electric Hydro de Grenoble, berceau historique de la « houille blanche » et site majeur d’un savoir-faire de haute technologie en matière hydroélectrique, qui luttent contre un plan social qui vise à supprimer 345 emplois sur 800, et peut-être à terme, le site tout entier.

GE.png

Notre région est la première région hydroélectrique d’Europe avec des concessions et des installations vieillissantes à moderniser. Et ce marché de l’hydroélectricité ne demande qu’à être débloqué. Avant 2023, ce sont plus de 400 concessions hydroélectriques qui doivent être renouvelées dans toute la France. Sur le seul périmètre des départements de Rhône-Alpes, on dénombre près de 488 centrales hydroélectriques dont 100 sont classées dans la catégorie de « grande hydroélectricité »

Actionnaire de la Compagnie nationale du Rhône, notre région doit jouer un rôle majeur dans la filière hydroélectrique française.

L’hydroélectricité permet déjà à notre région d’être la première région de France à afficher 40% d’énergies renouvelables dans la consommation électrique finale.

Notre collectivité doit accentuer son investissement dans cette filière au-delà des efforts actuels de subventionnement de rénovation de centrales.

Pour ne pas laisser la régulation de cette filière aux seules contraintes de la concurrence du marché attendue en 2023, la Loi de transition énergétique a permis aux collectivités territoriales de devenir actionnaire, au côté d’un opérateur économique, de sociétés d’économies mixtes hydroélectriques.

Nous souhaitons que ce modèle soit pleinement étudié, portée par vous grâce au mandat qu’il vous a été donné et donc notre collectivité, comme toute modalité d’investissement dans l’hydroélectricité, afin de favoriser une filière française non délocalisable et le savoir-faire technologique de salariés comme ceux de GE-Grenoble.

Par cet amendement, nous vous suggérons d’avoir une stratégie régionale sur ces trois sources d’énergies renouvelables qui favoriseront nos objectifs de transition énergétique mais qui sont également des atouts économiques pour notre région.

Il s’agira principalement de prendre des participations stratégiques encadrées et autorisées par la loi de manière à peser significativement sur le développement et la structuration de ces filières.

Mais Laurent Wauquiez, comme vous pouvez le constater dans la vidéo, n'a pas daigné me répondre, ni délivrer un message aux salariés de General Electric Hydro de Grenoble... à suivre...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.