Soutien aux Agences Immobilières à Vocation Sociale

Mon intervention...

Plus de 450 000 personnes en Auvergne-Rhône-Alpes sont en situation de mal-logement, c’est-à-dire que, outre les situations d’inconfort profond dans le logement, ils ont aussi du mal à accéder et à se maintenir dans un logement.

Rappelons que le poste « logement » pèse lourd dans les dépenses des ménages : de 11% dans les années 60, le montant des loyers, le gaz et l’électricité pèsent désormais près de 30% des dépenses.

La réponse, outre la question de la rénovation des logements, doit être d’augmenter fortement le nombre de logements sociaux pour répondre aux besoins.

Pourtant, le Gouvernement a réformé en 2018 les aides au logement,a vec une ponction de 1,7 milliard d’euros sur les bailleurs sociaux.

La baisse des Aides Personnalisées au Logement a touché 5 Millions de ménages et n’a pas aidé non plus pour assurer la solvabilité des locataires. En Auvergne-Rhône-Alpes, le budget consacré à l’investissement dans l’habitat, a diminué de 4,7M€ depuis le début du mandat.

Pourtant il y a urgence, le nombre de logements sociaux est largement insuffisant, et le parc privé à vocation sociale a été fortement réduit. Il est donc absolument nécessaire de trouver de nouvelles solutions pour répondre aux besoins de logement pour les ménages précaires.

Les Agences Immobilières à Vocation Sociale (AIVS) permettent d’élargir le champ des logements disponibles à bas prix pour les ménages les plus en difficulté, tout en assurant leur qualité. Elles travaillent avec des propriétaires de logements privés et jouent les intermédiaires pour leur permettre de louer leur bien à des ménages précaires, en leur proposant des garanties de paiement et l’entretien des biens en relation étroite avec les locataires.

Elles achètent également des logements pour les mettre en location à loyer modéré.

Nous disposons en Auvergne-Rhône-Alpes d’un réseau structuré de 6 Agences Immobilières à Vocation Sociale, dont la Région pourrait accroître l’action via la mise en œuvre d’un partenariat.

Nous pourrions ainsi proposer un fonds d’investissement dédié à l’amélioration de l’habitat (travaux de rénovation et d’amélioration de l’efficacité énergétique), à l’achat de nouveaux logements et au maintien de la qualité des biens locatifs.

Nous pourrions également proposer une aide en fonctionnement pour l’accompagnement des ménages dans le logement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.