Lettre à Laurent Wauquiez - Il n’est pas question de fragiliser encore un peu plus le Planning Familial

Comme je l’ai annoncé hier lors de la conférence de presse du collectif transpartisan pour un féminisme universaliste, j’adresse aujourd’hui un courrier à Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes :

DL14062019.png

« Monsieur le Président,

Depuis plusieurs semaines maintenant, la polémique sur l’usage du burqini dans les piscines de Grenoble peine à retomber.

La présidente du Planning Familial de l’Isère, Mme Céline Deslattes, a fait savoir par communiqué de presse qu’elle entendait soutenir le burkini dans les piscines publiques, en arguant que l’interdiction du burkini affectent « de manière disproportionnée les femmes et les filles et sapent leur autonomie en niant leur aptitude à prendre des décisions indépendantes et constituent une discrimination claire à leur encontre ».

A titre personnel, je regrette cette prise de position faite au nom du planning familial dont la tâche est d’œuvrer aux libertés et aux droits des femmes et des familles. Je ne souhaite pas qu’une telle prise de position puisse entacher l’action de l’ensemble du Mouvement Français du Planning Familial en Auvergne-Rhône-Alpes.

Aussi, entant que conseiller régional, je veillerai scrupuleusement à ce qu’aucune instrumentalisation de cette prise de position isolée au sein du Planning Familial ne puisse venir justifier, de la part de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de vous-même, une volonté de remettre en cause les actions engagées par le Planning sur le territoire régional. Je n’oublie pas en effet que vous avez baissé les financements dédiés au Planning Familial de 20% en 2018.

Il n’est pas question que la prise de position de Mme Deslattes sur le burqini, que je désapprouve, puisse vous servir de marche pied idéologique afin de fragiliser un peu plus l’ensemble du Planning Familial régional alors même que leurs actions de prévention sont d’une importance rare, particulièrement sur les questions de santé, de dépistage et de contraception auprès des jeunes.

Veuillez agréer, monsieur le Président, l’expression de mes respectueuses salutations. »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.