mercredi 9 novembre 2005

Cette neurasthénie nationale que l'on appelle l'Anti-France

Alors qu’un certain Olivier Besancenot, «starisé et BoBoisé » à outrance, essaye comme il le peut de récupérer mollement son principe émeutier sur la base des couvre-feux, il se fait tous simplement voler la vedette par un révolutionnaire d’un autre temps… Nicolas Sarkozy.

Lire la suite...