vendredi 18 novembre 2005

Beaujolpif, pam, Poum !

Voici l'article de "Libé" sur les émeutes liés à la "fête" du Beaujolais dans les rues grenobloise dans lesquel nous étions en interventions hier et ou nous avons vécu en direct les pérégrinations d’étudiants en manquent d’émotion révolutionnaire avec pour exutoire un mauvais rouge qui tache et qui maintenant pique les yeux… Belle image de Grenoble que nous donne ces merveilleux avinés, dépourvuent de sens festifs et épicuriens...

Lire la suite...