dimanche 24 mai 2015

Bidonville d’Esmonin : Eric Piolle change de discours à Grenoble

“Mais cette situation alarmante est pourtant connue depuis plusieurs mois. En novembre, l’association Vinci-Codex était contrainte de délaisser le site lors de ses maraudes nocturnes de samu social, suite à plusieurs incidents sur place avec des individus visiblement gênés dans leurs activités de trafic de stupéfiants et de prostitution...”

Lire la suite...